Tous les contribuables de Sassetot savent quel culte la municipalité voue à l’impératrice Sissi. Ils savent qu’elle a honoré notre village d’un séjour de quelques semaines en Juillet/Août 1875. Peut-être ignorent-ils la désinvolture avec laquelle elle se plaisait à chevaucher au travers des plantations du village et qu’elle tenait les gens du pays pour « mal élevés, effrontés et grossiers ». Une rue et un chemin portent le nom de l’Impératrice d’Autriche.

 
Par contre, étrangement il n’existe pas , à notre connaissance, dans le village et les bourgs voisins la moindre rue, la moindre place, pas le moindre carrefour dédié à la mémoire de l’immense artiste que fut Eugène Delacroix. Or, au cours de sa jeunesse et de son adolescence Eugène séjourna à diverses reprises à l’Abbaye de Valmont , propriété de l’un de ses cousins. Il y revint en 1849 pour un séjour de quelques semaines. Son journal (octobre 1849) nous conte ses multiples promenades à travers notre canton.
 
Quelques extraits de ce journal :
 
– 14 Octobre « Aux Petites Dalles avec B. G …Passé devant le château de Sassetot. Environs magnifiques ; la descente pour aller à la mer…Arrivé à la mer par une ruelle étroite…Mer basse. J’ai été sur les rochers et ramassé deux coquillages qu’on y trouve collés…Fait plusieurs croquis »
 
– 15 Octobre « Dans la journée, qui était belle, été aux Grandes-Dalles. Le même chemin jusqu’à Sassetot, seulement pris à gauche » (Il existe des aquarelles de ces promenades, notamment une vue du parc du château de Sassetot depuis Vinnemerville) .
 
– 16 Octobre « En revenant déjeuner (à Fécamp) J’ai traversé la vallée vers le moulin, qui est à cheval sur la rivière, qu’on passe sur une planche. B. me donnait le résultat de l’élection pour un député dans le canton. Sur 4360 inscrits, à peine 1600 ont pris part au vote. A Limpiville personne ne se présentait ».
 
– 24 Octobre «  Pris l’ancienne route d’Ypreville…parcouru avec bien du plaisir cette route. Revu la futaie à l’entrée d’Ypreville. Embarqué à Alvimare…tons dorés et rouges des arbres. Ombres bleues et brumeuses ».
(Delacroix – Journal 1822-1863 – Les mémorables – Plon)
 
A noter qu’une importante rétrospective dédiée à Eugène DELACROIX vient de s’ouvrir au Louvre (29 mars-23 juillet) réunissant 180 œuvres de l’immense artiste. La dernière exposition rétrospective de Delacroix date de 1963.
Des écrits de l’artiste et les recherches pour comprendre sa carrière, son œuvre prolifique et variée, ses sources d’inspiration etc…enrichissent cette rétrospective