Dans le cadre du débat sur le projet de loi agriculture et alimentation, le député François Ruffin a expliqué comment le système agricole actuel, parce qu’il répond à des logiques industrielles, ne favorise pas le mieux être animal et humain.