Pièces d’identité à fournir lors des scrutins.

Le 21 novembre dernier, le gouvernement a publié au Journal officiel, en toute discrétion, un arrêté du 16 novembre modifiant la liste des pièces « permettant de justifier son identité au moment du vote ». Un arrêté qui durcit les conditions applicables aux communes de plus de 1 000 habitants.
 
Alors qu’auparavant, un électeur pouvait présenter un passeport ou une CNI même périmés, ces pièces doivent à présent être « en cours de validité ou périmées depuis moins de cinq ans ». Un permis de conduire papier (rose) n’est plus recevable, au profit d’un permis de conduire « sécurisé et conforme au format Union européenne ». La carte de famille nombreuse ne peut plus être utilisée ou encore la carte du combattant sans photo n’est plus recevable.
 


 
Rectificatif : source AMF édition du 20 février 2019.

Pièces d’identité à fournir lors des scrutins : le permis « rose » sera finalement accepté jusqu’en 2033, date à laquelle tous les anciens permis devront avoir été remplacés.

Les électeurs pourront utiliser leur permis de conduire rose pour justifier de leur identité lors des prochains scrutins.Le ministre a écrit officiellement au président de l’AMF, François BAROIN, pour le confirmer, mi-février.
 


On peut déjà s’étonner du manque de publicité que le gouvernement a donné à cet arrêté du 16 novembre et de ses conséquences sur la participation et on peut de plus s’étonner du manque de publicité concernant la possibilité d’inscription sur les listes électorales jusqu’au 31 mars.

Pour pouvoir voter aux élections européennes du 26 mai 2019, si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez le faire en ligne : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R


 
Pas d’hésitation ! 
Inscription sur les listes électorales, la bonne pièce d’identité et

 
le bon bulletin de vote celui de la liste « Maintenant le peuple » !