Sonnet communiqué par Christian Laballery
 
Pour sauver la planète en bon citoyen je
Coupe le robinet en me lavant les dents.
Dans des sachets ad hoc jette mes excédents
Et me chauffe au mini car j’en connais l’enjeu.
 
Je mange biologique et pour bien faire je
N’ai pas d’automobile -on me dit décadent-
Ni moto ni scooter (comme le président)
Pas de cheval non plus c’est trop moyenâgeux.
 
Et quand pédestrement je vais à mon boulot
(Puisque l’on m’a volé récemment mon vélo)
Je les vois s’entasser sur le périphérique
 
Écoutant la radio où des propos badins
Très vite sont versés – et c’est humoristique –
Sur les bons résultats de la COP 21.
 
                                                         07/XI/2015