Nous vivons dans une société dans laquelle l’humain a peu de place. La technocratie gère tout et le citoyen reste à l’écart de toute décision.
 
Nous avons déjà évoqué sur Le DEFI la distribution des pastilles d’iode et rappelé l’opposition des Insoumis au développement de la filière nucléaire, un domaine dont la perte de compétence est due en partie au recours à outrance à la sous-traitance. Une filière qui génère des déchets dont nous ne savons que faire, cadeau empoisonné pour les générations futures.
Nous le savons, la catastrophe nucléaire de Fukushima a obligé les autorités françaises à prendre quelques mesures visant à renforcer la sûreté des installations et la protection des populations.
 
Le périmètre de plan particulier d’intervention autour de la centrale de Paluel a été porté de 10 à 20 km. Fécamp est donc maintenant concerné. Des habitants de Fécamp ont reçu des courriers les invitant à passer en pharmacie pour aller chercher une boîte de pastilles d’iode. Des pastilles à conserver chez soit qu’il faudrait prendre en cas d’accident nucléaire.
 
Des habitants de Fécamp… mais pas tous ! Le rayon de 20 km passant au milieu de la ville, une partie de la population ne serait pas concernée. Nous savons déjà que le nuage radioactif de Tchernobyl s’était arrêté à la frontière française… en cas d’accident nucléaire à Paluel, le nuage ne toucherait que certains quartiers de la cité des Terre-Neuvas. Une situation ubuesque et anxiogène qui génère incompréhension et inquiétude.
 
Bien évidement, aucune concertation n’a été faite avec la municipalité et EDF en Grand maître du monde gère la situation. Aucune réunion publique avec la population concernée.
 
Manants restez chez vous, pour ceux qui en ont, prenez vos pastilles, l’État s’occupe de tout !


 
Le #15 des « Livrets de la France insoumise » aborde le thème de l’énergie et du nucléaire. Il a été préparé par un groupe de travail animé par Jean-Marie Brom, physicien au CNRS, et Anne Henry, ingénieure de recherche chez EDF.
 
⇒ 100% énergies renouvelables : nos propositions