Le progrès –  7 novembre 2019.                   Achetez et lisez la presse locale !
 
 

 
 
Le Courrier Cauchois  –  8 novembre 2019.          Achetez et lisez la presse locale !
 

 
 

Tendance Ouest – 12 novembre 2019
 

Par Gilles Anthoine

 

À Fécamp (Seine-Maritime), un collectif tente d’unifier la gauche pour se présenter aux municipales de 2020. Initiée par la France Insoumise, le Parti Communiste français et les Gilets jaunes, l’initiative se veut très participative. Pour l’heure, le programme n’existe pas encore, et il n’y a pas de tête de liste. Ils sont une petite vingtaine à vouloir construire une campagne avec les habitants. À leur tête, Jean-Luc Dron de la France Insoumise et Jacques Louiset, militant communiste. Ils ont déjà mené des combats :
  • Un Médecin pour chacun, pour la maison de santé
  • Fer en Caux, pour le maintien de la ligne ferroviaire entre Fécamp et Bréauté
  • Eau bien commun sur le canton de Fécamp, pour une gestion de l’eau en régie.

 
⇒  Tendance Ouest 12 11 2019

Programme participatif

Jeudi 14 novembre 2019, une assemblée citoyenne est organisée à partir de 18 h 30 au CCAS (Centre communal d’action sociale) de Fécamp pour présenter la démarche. Suivront différents ateliers d’écriture du programme :

  • le 28 novembre à la maison de quartier Saint-Jacques,
  • le 5 décembre à la maison de quartier du Ramponneau,
  • le 12 décembre à la maison du Port,
  • le 19 décembre au CCAS.

 
Un site internet a également été construit pour récolter l’avis des Fécampois. Le programme sera finalisé début 2020, puis la tête de liste désignée. Jean-Luc Dron et Jacques Louiset ne seront pas présents sur la liste, n’étant pas habitants de Fécamp.