Depuis le début du quinquennat, les réformes mises en œuvre par l’exécutif n’ont eu de cesse d’accroître les inégalités et de détruire les services publics.
 
Les 0,1% des Français·es les plus riches ont empoché en moyenne 23 073 euros par an, tandis que le taux de pauvreté a atteint un niveau record de 14,7% en 2018. Les cadeaux fiscaux pour les contribuables les plus fortunés et les grandes entreprises sont financés par la casse des services publics, qui pénalise en premier lieu les citoyens les plus précaires. En outre, ces derniers ne bénéficient d’aucune des baisses d’impôts décidées par l’exécutif, mais voient leurs prestations sociales non revalorisées au niveau de l’inflation. Ce sont les grands oubliés de ce quinquennat !
 
Comme les précédents, ce budget 2020 met complètement de coté l’urgence sociale et écologique !
 
La France insoumise est prête à gouverner et à proposer des budgets sérieux, permettant de sortir de la crise sociale et écologique que traverse notre pays.
 
Nous l’avons prouvé depuis deux ans par l’ensemble des amendements que nous avons déposés, mais également par nos deux précédents contre-budgets de 2018 et de 2019.
 
Cette année, nous voulons mettre l’accent sur douze urgences. Bien sûr, ces dernières devront s’inscrire dans un cadre global de transformation. Mais il nous semble important de démontrer comment les choix budgétaires peuvent avoir des impacts concrets sur la vie des gens au quotidien, en développant plus en détail certains exemples. Ces urgences concernent les secteurs parmi les plus sinistrés à l’issue de ces trois premières années du quinquennat Macron.
 
Retrouvez ces douze urgences dans le document ci-dessous :

⇒  Contre-budget 2020 .

suivi de la vidéo de présentation du contre-budget 2020.

⇒  Conférence de presse de présentation.