«Nous sommes menacés d’un véritable krach sanitaire. (…) Regardez l’hôpital public (…). Comment en est-on arrivé au point où des gens qui travaillent sont devenus l’unique et dernière ligne qui permet à l’hôpital de fonctionner ? Car sans leur dévouement, parfois jusqu’à la mort, il n’y aurait plus d’hôpital public.» – 2 avril 2017

⇒ JLM Meeting 2 avril 2017