Collectif Eau bien commun – Canton de Fécamp

 
Nous avons déjà évoqué sur ce blog les conditions d’engagement de la construction d’une usine de décarbonatation (un adoucisseur d’eau collectif) au SIAEPA Fécamp sud-ouest. Voir ICI
 
Sur une argumentation plus que douteuse (achat d’eau en bouteille, irritation de la peau, surconsommation de détergents, etc.), le 13 novembre 2019, les délégués du syndicat des eaux de Colleville*, ont engagé la construction d’une usine de décarbonatation, sans connaître l’indice de dureté initial, l’indice à atteindre, sans note technique et toujours plus fort (mieux que les élus du SIAEPA Fécamp sud-ouest), sans indication du montant de l’investissement ! Une seule précision sur la délibération : une augmentation de 0,3553 € HT/m3 (soit 44,98 € TTC par an sur une facture type de 120 m3).
 
Au SIAEPA de Colleville, le titre hydrotimétrique (TH) exprimant la teneur en calcium et en magnésium communiqué par l’ARS montre une dureté moyenne de 27,1° f au 15 septembre 2020. Il était de 22,6° f le 13 mars 2019 (huit mois avant la délibération). Cette dureté se situe au niveau 3 sur une échelle de 1 à 5. Il n’y a donc aucune raison valable d’avoir procédé à la mise en service d’une usine de décarbonatation qui entraîne une augmentation du prix de l’eau.
 
Ce cas précis illustre parfaitement que comme au syndicat des eaux Fécamp sud ouest, les délégués du SIAEPA de Colleville, ne s’impliquent pas sur les dossiers et se laissent dicter leur conduite par le délégataire Veolia.
 
(*) Périmètre du SIAEPA de la région de Colleville : Colleville, Écretteville-sur-Mer, Életot, Sainte-Hélène-Bondeville et Senneville-sur-Fécamp).
 

Pour en savoir plus ⇒Blog Collectif Eau bien commun – Canton de Fécamp