La Nouvelle Union populaire écologique et sociale propose des candidatures communes dans chaque circonscription autour d’un programme partagé pour gouverner la France.

 

Découvrez le programme partagé de gouvernement :

 

 
Le programme partagé de gouvernement ici présenté est le fruit d’un travail collectif associant plusieurs organisations politiques, sur la base de programmes eux-mêmes élaborés en associant des milliers de citoyennes
et citoyens, acteurs associatifs, syndicaux, environnementaux, politiques.

 


 
Introduction de Jean-Luc Mélenchon

Voici qu’un jour nouveau redevient possible. Celui où gouvernera la volonté d’harmonie entre les êtres humains et avec la nature. Celui où est donnée la priorité aux ruptures écologiques et sociales que notre époque impose quand s’installe le changement climatique et se répandent des inégalités de fortunes telles que vingt personnes possèdent autant que trois milliards de leurs semblables. Celui qui en finit avec les maltraitances des politiques libérales et fait reculer l’emprise de l’extrême droite. Si la France le veut, avec les élections législatives, elle peut faire naître ce jour nouveau.
 

 
Pour cela, nos organisations ont formé une Nouvelle Union populaire qui assume sa vocation écologique et sociale. Elles proposent ensemble des candidatures communes dans chaque circonscription autour d’un programme partagé. Une majorité devient alors possible pour le mettre en œuvre. Dès lors, celles et ceux qui nous ont donné leur bulletin de vote à l’élection présidentielle peuvent confirmer leur confiance en votant pour nos candidatures communes. Nombreux seront encore celles et ceux qui voudront se joindre à nous dans ce vote. Ils peuvent ainsi obtenir une majorité de députés à l’Assemblée nationale et former un gouvernement dont je serai le Premier ministre.
 
Françaises, Français, si vous le voulez, par votre bulletin de vote vous satisferez bien des demandes essentielles. Par exemple le blocage des prix, l’augmentation du SMIC, la négociation générale dans chaque branche en vue de la hausse des salaires, le milliard pour lutter contre les violences faites aux femmes seront actés et la réforme pour la retraite à soixante ans engagée. L’interdiction du glyphosate, des fermes-usines, du broyage des animaux vivants seront actés. La planification écologique, la réponse à la crise de l’eau et la lutte contre la « malbouffe » engagées. La 6e République et le référendum d’initiative citoyenne seront mis à l’ordre du jour.
 
Les 12 et 19 juin, si vous le décidez, en élisant les députés de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale, ce jour-là s’épanouira le printemps du peuple, en écho à celui de la nature.