Bonjour les amis,
 
On s’appelle Noah et Arthur, on a 7 ans bientôt et on habite avec Maman sur le plateau Saint Jacques. La maison est jolie, on l’adore mais le problème c’est que là-bas il n’y a pas de commerces, et que l’école c’est trop trop loin. C’est l’école Rabelais, alors il faut qu’on prenne le bus. Maman vient avec nous, parce comme elle dit, on est encore petits.
 
Au premier trimestre, c’était pratique. On prenait le bus à Jules Verne (c’est notre arrêt) à 8h01, et quand on arrivait aux Hallettes, on avait le temps d’aller tranquillement jusqu’à l’école. On reprenait le bus à 16h45 et on arrivait à Jules Verne à 16h52. On avait le temps de goûter et quand on avait fini la lecture, on pouvait encore jouer.
Mais depuis la rentrée de Janvier, c’est devenu compliqué. Si on prend le bus de la ligne 1, il faut partir de Jules Verne à 7h36, et quand on arrive aux Hallettes, c’est beaucoup trop tôt, il faut qu’on attende dehors parce que l’école c’est 8h30. Et si on prend la ligne2, on démarre à 7h59, mais faut descendre à l’hôtel de ville… Maman est furax, elle dit que déjà les bus, ça devrait être gratuit pour les écoliers puisque l’école est obligatoire, et qu’elle va passer son temps à attendre le bus ou à être dedans, et que c’est pas comme ça qu’elle va pouvoir retrouver du boulot, et tout, et tout…
 
Notre cousine Cindy, qui habite près de la piscine, elle va au lycée en bus, et elle ne mange pas à la cantine. Mais elle n’a pas de bus pour rentrer le midi…Il paraît que les gens de Ficibus vont changer ça, mais c’est bizarre que des grandes personnes dont c’est le métier n’aient pas pensé dès le début que les lycéens avaient besoin d’un bus à cette heure là, non ?
 
Il paraît qu’il y a eu une enquête pour décider des horaires de bus. On n’a rien demandé à Maman, en tout cas, ni à Cindy, ni à ses parents. Maman, elle dit que s’il y avait un collectif d’usagers et que l’agglo le consultait, ça irait mieux. On pourrait demander ce qui est nécessaire aux gens qui prennent le bus, au lieu de faire des horaires qui ne conviennent pas et de les changer après quand on est dans la mouise…. On sait pas trop ce que c’est, la mouise, mais ça doit être un truc genre un gros b….. on dit pas, c’est un gros mot…
 
Sylvie l’Insoumise, avec la complicité imaginaire de Noah et Arthur