Madame la Maire,
 
Le 13 mars 2022, Madame Poussier-Winsback a publié sur sa page personnelle Facebook quelques photos de la Saint-Pierre des Marins à Életot prises lors d’un office religieux.
 
Une photo a particulièrement retenu l’attention des Insoumis fécampois, celle sur laquelle vous posez en écharpe dans l’église aux côtés de Madame Poussier-Winsback et de Monsieur Bazille.
 
Nous pouvons très certainement mettre sur leur très longue expérience, le fait que ces deux élus ont pris soin de ne pas porter les écharpes pendant cet office respectant ainsi la loi de 1905 de séparation des Églises et de l’État.
Nous souhaitons réaffirmer ici que les élus et les représentants de l’État, dans le cadre de leur fonction publique, ne peuvent être présents à un culte quel qu’il soit. L’article 2 de la loi de 1905 est très précis sur ce point « La République ne reconnaît aucun culte… ».
 
Chaque citoyenne et chaque citoyen jouit de la liberté de conscience, comme le précise l’article 1er : « La République assure la liberté de conscience… ». Tous les élus et les représentants de l’État doivent tout autant respecter ceux qui croient en un Dieu que ceux qui n’y croient pas. Les maires doivent particulièrement s’y employer, compte tenu de leur qualité d’officiers de police judiciaire chargés de faire respecter les lois.
 
Néanmoins, à titre personnel et donc sans leur écharpe tricolore, ils peuvent, bien sûr, hormis pratiquer la religion de leur choix, être présents aux cérémonies religieuses. A toutes fins utiles, ils doivent prendre la précaution d’informer le célébrant qu’ils ne veulent pas être cités en tant qu’élus ou représentant des pouvoirs publics.
 
Veuillez agréer, Madame la Maire, l’expression de nos salutations laïques et républicaines.
 
Nicole Delsart et Jean-Luc Dron, co-référents des Groupes d’Action Fécampois de la France Insoumise.